Ecole d'Aïki-jutsu de Salins les Bains : site officiel du club d'aikido de SALINS LES BAINS - clubeo

Pratique des armes

Jo et Aïkido
Le jo est un bâton cylindrique de 128 cm mais on en trouve jusqu'à 140 cm de long. Son diamètre varie de 2 à 3 cm et son poids de 400 à 900 grammes.
 La pratique de l'Aïkido avec un bâton est l'aiki jo.
 Les techniques sont très variées, jo contre jo ou jo contre mains nues pour les plus classiques.
 La pratique du jo en Aïkido est pédagogique, ce n'est pas une fin en soi.

Jo
Interêt du jo dans la pratique de l’Aïkido
La longueur du jo oblige à adapter sa distance - ma ai. Les diverses formes d'attaques permettent d'étudier son placement.
 Sa forme droite, symétrique et circulaire permet d'utiliser l'énergie différemment, de chercher l'équilibre d'une autre façon qu'à mains nues. Les variétés d'attaques (formes et distances) demandent une vigilance extrême le ma ai doit être reconsidéré en permanence.
 Faire glisser le jo, le rouler sur lui même, le tourner, pousser, déplacer les mains sur le bâton pour avoir le levier le plus efficace sont autant d'exercices de coordination.
Utilisation du jo
Classiquement l’Aïkido utilise peu les armes mais l'école Iwama de Sensei Morihiro Saito travaille autant les armes (bokken jo, tanto) que les techniques à mains nues.
 Les deux principales attaques sont :
    •    le coup porté avec une extrémité, un piqué comme on peut piquer avec une lance, tsuki,
    •    la coupe comme on peut couper avec un sabre, shomen.
Il existe d'autres attaques, également des fauchages et des immobilisations. Les blocages permettent de se protéger.

 

Bokken, le travail de la coupe en Aïkido
Boken ou bokken, les deux sont corrects. Bokuto est également exact. Ken est un terme plus générique.
 Le bokken est un un sabre en bois qui remplace le katana pour l'entraînement mais le bokken peut être considéré comme arme à part entière.
 Les bois les plus fréquemment utilisés sont le chêne rouge (akagashi) ou blanc (shiragashi), ébène (kobutan), néflier (biwa) ou sunuke. 
Poids et longueur sont variables, 400 à 950 grammes, 100 à 110 cm.
 La courbure peut être uniforme, plus ou moins marquée, davantage vers la garde, au centre ou vers la pointe.
 La pointe est plus ou moins marquée.

Bokken

Porter le bokken
Quand l'aïkidoka est sur le tatami avec un bokken celui-ci devrait être, hors exercice, porté à la ceinture, du côté droit (difficile de dégainer donc pacifique), idéalement dans un fourreau, toujours "tranchant" et pointe vers le bas.
 Assis en seisa le bokken est à droite du pratiquant.

Travail au bokken
Le bokken s'utilise traditionnellement sans garde (tsuba). Celle-ci peut protéger les mains.
 Les techniques sont variées, il existe des katas et des assauts codifiés mais il est également possible de pratiquer librement. En aikido le bokken est utilisé pour travailler le placement et le mouvement des mains et du corps.
 Les techniques de désarmement sont nombreuses et permettent de contrôler son timing.
 Un travail bokken contre bokken permet de vérifier déplacement, timing, placement.
 L'école Iwama de Sensei Morihiro Saito accorde une grande importance au travail avec armes, aikiken pour l'utilisation du bokken.

 

Tanto

Le tanto est un poignard en bois, c'est un "petit katana" (maximum 36 cm).

Comme le katana, le tanto n'a qu'un tranchant.
 Le tanto de style Hamidashi a une garde (tsuba) contrairement au style Aikuchi.
 Le tanto est porté à la ceinture tandis que le kaiken, plus petit, est caché dans les vêtements.

Utilisation du tanto
Une frappe avec un tanto peut, traditionnellement, s'effectuer en piquant ou en coupant. 
La pique se fait avec le tranchant vers le bas. L'intention n'est pas de tuer mais de mettre hors d'état de nuire, même si la pique peut être mortelle. La coupe est réalisée avec le tranchant vers le haut. La frappe est effectuée vers le bas puis la lame est remontée dans le ventre. Réaliser une coupe s'est vouloir tuer.
 C'est ce type de technique, en coupe, qui est utilisée pour faire un tsuki.

Entraînement au tanto
L'entraînement codifié, attaques et ripostes généralement, tanto contre mains nues, est appelé tanto dori.
 Le tanto est utilisé pour travailler des techniques de désarmement. Au début de la technique uke cache le tanto derrière sa cuisse ou sous son keikogi.
 A la fin de la technique, tori doit s'emparer de l'arme, d'où un travail différent, puis le rendre à son uke ou le conserver si c'est son tour de passer uke.

Raison du travail au tanto
En Aïkido le travail avec un tanto permet de mieux visualiser un mouvement et de ressentir la technique différemment.
 Armé d'un tanto uke attaque en tsuki, shomen ou yokomen.
Tori doit être d'autant plus vigilant que la lame, même en bois, peut faire mal. Le placement, la distance, ma ai, change. 
Il est également possible à tori d'exécuter certaines techniques armé d'un tanto. L'intérêt est que l'arme prolonge la main et les éventuelles erreurs sont mieux vues.
 Comme pour la pratique des autres armes en Aïkido, le tanto est un outil pour travailler autrement, il ne s'agit pas d'apprendre à combattre au poignard


Katana

Le katana, sabre japonais à lame courbe et tranchant unique, est le symbole des samouraïs. Par définition un katana est aiguisé mais, par extension, katana désigne tous les sabres "japonais".
 Sa longueur varie d'environ 80 à 120 cm, son poids de 700 à 1 400 grammes. La lame fait le plus souvent 60 à 70 cm.
 Ses principales parties sont la poignée (tsuka), la garde (tsuba), la lame. En réalité tsuka et lame sont composées de plusieurs parties. A titre d'exemple, la lame a un dos, une partie tranchante, une gorge ...
 Le katana se porte à la ceinture, tranchant vers le haut.
 Le tranchant est utilisé pour la coupe, la pointe pour l'estoc. 
Manié principalement à 2 mains, certaines écoles et techniques n'utilisent qu'une main. Certaines techniques font usage du fourreau (saya).
 De "Highlander" à "Kill Bill", des "7 samourais" à "Zatoichi" le katana crève l'écran.

Katana et Aïkido
Le katana n'est pas utilisé en Aïkido. La coupe et le piqué sont utilisés en Aïkido mais l'entraînement armé se fait avec un jo ou un bokken, pas avec un katana.

Iaido
Le iaido est l'art de dégainer le sabre. Il s'agit, en un mouvement, de dégainer et couper !

Entraînement au katana
Le iaito est un katana non aiguisé. Sa matière est différente. Il est surtout utilisé par les pratiquants d'iaido.
 Le bokken est le sabre en bois. Utilisé par les pratiquants de iaido et d’Aïkido.
 Le suburito est utilisé par les pratiquants de iaido et d’Aïkido. 
Cette liste n'est pas exhaustive mais indique les trois principales armes d'entraînement au katana.

delphine dupland est devenu membre 3 mois
Rentrée et tarifs 2017-18 9 mois
Prochaines vidéos dans les semaines à venir et 2 autres 1 an
Reprise des cours d'aïkido 1 an
Forum des associations 1 an
Pipeau Pipeau a commenté Daniel MICHAUD 1 an
[Sujet supprimé] 1 an
Stage yoseikan budo plus de 2 ans
Jean-Luc Liviero a commenté Changement du nom du club salinois plus de 2 ans
Changement du nom du club salinois plus de 2 ans
Pendant les vacances ... et Premier stage le 17 octobre plus de 2 ans
Forum des Associations 2015 Salins : nouvelles photos plus de 2 ans
Forum des Associations 2015 Salins plus de 2 ans
Cours de katana plus de 2 ans
Forum des associations 6 septembre à Salins et Tarifs 2015-2016 plus de 2 ans

Aucun événement